»Où commencent les droits universels, après tout ? Ils commencent près de chez soi, en des lieux si proches et si petits qu’on ne peut les voir sur aucune carte du monde. Ils constituent pourtant l’univers de chacun: le quartier où l’on vit; l’école ou l’Université que l’on fréquente; l’usine, la ferme ou le bureau où l’on travaille. C’est là que chaque homme, chaque femme et chaque enfant aspire à l’équité dans la justice, à l’égalité des opportunités et à la même dignité sans discrimination. Si dans ces lieux les droits sont dénués de sens, il n’en auront guère davantage ailleurs. Si chacun ne fait pas preuve du civisme nécessaire pour qu’ils soient respecté dans son entourage, il ne faut pas s’attendre à des progrès à l’échelle du monde. Entre nos mains. »

Ce discours prononcé par Eleanor Roosevelt le 27 Mars à l’occasion du dixième anniversaire de la proclamation de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme garde tout son sens 54 ans après.

Aujourd’hui plus que jamais, les hommes et les femmes doivent prendre conscience afin de faire de cet ensemble une réalité. Chacun doit apporter sa pierre à l’édifice  »droit de l’Homme » en défendant les droits de quelqu’un aujourd’hui et ainsi assurer une paix durable pour le monde.

Cotonou le 10 Décembre 2016.

Glory Cyriaque HOSSOU.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s