Surpopulations carcérales, manque d’eau potable, manque de nourriture, cohabitation entre prévenus et détenus, cohabitation entre mineurs et adultes condamnés, manque de politiques de réinsertion des anciens condamnés…. autant de maux qui minent les  prisons Béninoise et qui ont fait appel à une action concertée des Organisations de la Société Civile Béninoise ce mardi 25 Octobre 2016.



A l’initiative de Changement Social Bénin en collaboration avec ses partenaires locaux, techniques et financiers (le Haut Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme, le Programme des Nations-Unies pour le Développement, le Centre pour les Droits Civils et Politiques, la Ville de Genève, le Ministère de la Justice…) la quinzaine de plaidoyers pour l’amélioration des conditions de détentions en milieux carcéraux en République du Bénin a été lancée à la Maison de la Société Civile.

Étaient présents à ce lancement,la Directrice des Affaires Pénitentiaires et des Droits de l’Homme Inès HADONOU-TOFFOUN, le Président du Bureau Exécutif de Changement Social Bénin Ralmeg GANDAHO, le Directeur de Amnesty International Bénin Fidel KIKAN, le Président de l’Institut pour le Plaidoyer en Afrique Clément CAPO-CHICHI , la Représentante de l’ambassade française près le Bénin Mey Elyda (attachée de coopération) pour ne citer que ceux là.

Dans sa prise de parole, Ralmeg GANDAHO a procédé au rappel des mesures législatives prises par l’Etat pour la garantie d’un bon séjour des détenus en milieux carcéraux et les recommandations faites par le Comité des Droits de l’Homme des Nations-Unies lors de sa 115ème session. Il a fini par un plaidoyer pour la mise en application des ces mesures législatives afin que les conditions de détentions puissent réellement s’améliorer.

Fidel KIKAN Directeur de Amnesty International Benin a quant lui fait cas de la situation alarmante que prévaut dans nos prisons. En effet, il est à noter le manque criard de médicaments (Paracétamol) pour une population estimée à plus de 2000 détenus. Il a souligné ensuite le manque de moyens roulant pour le transfèrement des détenus avant de saluer l’adoption récente de la loi portant travaux d’intérêt général en République du Benin, et plaider pour la prise en compte de la criminalisation de la torture par le nouveau code pénal.

Inès HADONOU-TOFFOUN Directrice des Affaires Pénitentiaires et des Droits de l’Homme, dans son discours a rappelée les efforts du gouvernement pour l’amélioration des conditions de détentions en milieux carcéraux au Benin. Elle a rappelée le recrutement prochain de 80 auditeurs de justice dans le but de renforcer la célérité de l’appareil judiciaire et la construction prochaine de nouveaux centres de détentions dans le pays. Elle a fini par le rappel de la main tendue du Ministère de la Justice à accompagner les OSC dans la protection et la promotion des droits humains dans notre pays.

Clément Capo-chichi, Président de l’Institut pour le Plaidoyer en Afrique, a dans sa prise de parole féliciter Changement Social Bénin pour l’initiative avant d’insister sur la mise en application réelle des règles minima dites règles Nelson Mandela encadrant l’amélioration des détenus en situation de détentions. Il a finit en insistant sur l’importance de la vulgarisation des droits des détenus car l’expérience montre que les détenus ne sont pas informés de leur prérogatives. 

Mey Elyda Attachée de coopération de l’Ambassade de France près le Bénin, dans son intervention s’est montrée séduite, par la présence remarquable d’Homme des médias pour le relaie de l’activité, par la synergie d’actions existante entre les OSC et le Ministère de la justice pour l’amélioration de la situation des détenus au Bénin. Elle a finit en rappelant la disponibilité de l’Ambassade Française à accompagner les OSC du Benin pour un bon séjour des détenus dans les centres pénitentiaires.

C’est sur ces mots que la quinzaine a officiellement été lancée avec présentation des affiches aux participants. Rendez-vous a donc été pris sur le terrain pour l’aboutissement effectif des résultats escomptés.




Rédaction Glory Cyriaque HOSSOU, modérateur de séance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s