​Dimanche 4 Septembre 2016, la Police Nationale s’est encore illustrée tristement en pourchassant jusqu’à ce que mort s’en suive un conducteur de  »Taxi Moto » communément appelé Zemidjan. Raison invoquée, la victime aurait méconnu le code de la route. Et il fallait le pourchasser à mort. 

C’est frustrant dans une République où l’insécurité est à son paroxysme, où forces de l’ordre et acteurs politiques fuient devant les braqueurs et autres hors-la-loi, d’assister à de telles bévues. Tout porte à croire que les garants de nos libertés fondamentales se trompent de cibles. 

*La sanction de la méconnaissance du code de la route serait désormais la poursuite à mort ???* 

Les agents responsables de ce lugubres forfait qui vient de frapper la communauté jaune, doivent être écroués et désarmés afin qu’ils puissent répondre de leurs actes. 

Justice doit être rendu à la victime et à toute sa famille y compris la communauté des conducteurs de  »Taxi-Moto ».

Les lois Républicaine doivent être respecter!

 La formation aux droits de l’homme de nos agents en uniforme doit être de mise.

Rien ne vaut la vie. Veillons !!!

Cotonou le 5 Septembre 2016.

Glory Cyriaque HOSSOU, Activiste des droits humains !

Publicités

7 réflexions sur “Bavure policière hier à Cotonou: Quand la poursuite à Mort devient la sanction de la violation du code de la route.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s